Notes de dégustation

Accueil » Conseils & dégustation » Notes de dégustation

« Les notes qui suivent sont strictement personnelles et n’engagent que moi. »

Pascal MUGNERET

Vosne Romanée 1er cru « les Suchots » 2010Dégustation du 28 février 2018

Dégusté vers 21h30 à la montagne.

Au départ peu ouvert malgré une ouverture de la bouteille 3 heures plus tôt.

Joli touché de bouche mais le vin reste assez timide (anti-suchots !!). Netteté mais la complexité est ‘bâillonnée’.

La fin de bouche est fraîche et dynamique.

Au global manque un peu d’homogénéité. Regoûté le lendemain midi (toujours en Racine), le vin explose, plus détendu , ample, toujours énergique en final, Suchots comme on le connait dans un beau millésime.

Condition du moment : Lune Montante décroissante / Racine – Noeud lunaire

Vosne Romanée 1er cru « les Brûlées » 2009Dégustation du 28 février 2018

Dégustation vers 22h00 à la montagne. Ouverture de la bouteille 3 heures plus tôt.

Belle entrée de bouche suave, sans sucrosité.

La complexité n’est pas folle mais les notes de fruit sont sur la fraîcheur, pas d’arôme tertiaire.

Belle ligne aucun signe de sur-maturité, la fin de bouche présente une belle énergie.

Probablement le meilleur 2009 du domaine, tant l’équilibre a su être préservé sur cette cuvée. Regoûté le lendemain midi, pas pris une ride.

 

Condition du moment : Lune Montante décroissante / Racine – Noeud lunaire

 

 

 

 

 

Vosne Romanée 1er Cru « Les Brûlées » 2007Dégustation du 13 janvier 2018

Bouteille ouverte à 9h. Vin dégusté à 13h

Beaucoup de fraicheur, beau fruit, de la densité pour le millésime.

Pas d’une complexité folle mais très agréable, le final  un peu court au départ s’allonge avec le temps.

On a beaucoup de plaisir.

On retrouve bien le caractère de Brûlées : un peu austère, rigide en vin jeune le temps révèle chez lui une grande générosité toujours emprunte d’une rigueur certaine.

 

Condition du moment : Lune descendante décroissante / Feuille

 

Nuits Saint Georges 1er cru « Les Boudots » 2011Dégustation du 5 janvier 2018

Bouteille ouverte à 19h. Vin dégusté à 21h

Nez très légèrement ‘sur-mûr’ mais l’ensemble reste frais pour le millésime.

La bouche est suave, bonne densité en bouche.

C’est un joli vin. On se fait plaisir.

 

Condition du moment : Lune descendante décroissante / Fruit

Bourgogne Passetoutgrain 2014Dégustation du 5 janvier 2018

Bouteille ouverte à 19h. Vin dégusté à 21h.

Élégant , énergique le Pinot semble dominer le gamay.

Aucune rusticité.

La texture est très légèrement granuleuse mais salivante.

Vin appétant. Introuvable à l’aveugle.

Condition du moment : Lune descendante décroissante / Fruit

Echezeaux Grand Cru 2010Dégustation du 31 décembre 2017

Bouteille ouverte à 15h. Vin dégusté à 22h.

Beau vin, relativement ouvert, très jeune, énergique.

Comparé ce jour-là avec un autre Echezeaux du même millésime d’un confrère, l’harmonie n’est pas complètement là, la tonicité en fin de bouche témoigne d’une certaine ‘immaturité’ du vin.

Pas d’urgence donc à ouvrir ces bouteilles.

 

Condition du moment : Lune montante croissante / Racine

Echezeaux Grand Cru 2008Dégustation du 31 décembre 2017

Bouteille ouverte à 15h. Vin dégusté à 22h.

Ce vin est un beau vin d’une grande fraîcheur mais le rendu peut être différent d’une dégustation à l’autre on oscille entre le bon et le très bon.

Cette fois-ci l’énergie en fin de bouche lui confère une légère austérité.

On peut parier que quelques années de garde supplémentaires devraient l’amener vers une plus grande harmonie.

 

Condition du moment : Lune montante croissante / Racine

 

Chambolle Musigny 1er cru « Les Charmes » 2012Dégustation du 28 décembre 2017

Bouteille ouverte à 10h. Vin dégusté à 21h

Joli vin, aucune fatigue, fraicheur, fruit, énergie mais peu expressif malgré l’ouverture préalable.

Dans l’esprit des 2012 actuellement c’est-à-dire à laisser de côté pour l’instant.

2012 correspond à la deuxième année où les préparations biodynamiques étaient appliquées.

Ce changement de mode de culture peut expliquer cette forme d’introversion.

 

Condition du moment : Lune montante croissante / Fruit

Nuits Saint Georges 1er cru « Les Boudots » 2008Dégustation du 15 décembre 2017

Bouteille ouverte à 13h. Vin dégusté à 13h

Très belle texture, belle consistance.

Fraîcheur aromatique, salivant, appétant.

Très belle harmonie générale.

Pour sûr un des plus beaux 2008 du domaine.

 

Condition du moment : Lune descendante décroissante / Fleur

Vosne Romanée 1er cru « Les Brûlées » 2005Dégustation du 4 mars 2017

Bouteille ouverte à 7h ; sans carafage. Vin dégusté à 22h30

Nez assez dense et assez expressif où la complexité est masquée, tassée.

Bouche dans la continuité du nez : riche, dense, ample, très sur le fruit mûr.

Le final laisse deviner un soupçon d’évolution.

La longueur est moyenne. La trame tannique ressort légèrement en bouche : tanin soulignant

Au global, aucune agressivité, très suave, pas de sucrosité.

Vin (équivalent d’un verre) terminé le lendemain : petite pointe d’évolution par rapport à la veille qui s’estompe à l’aération. Belle tenue.

Condition du moment : Lune montante croissante / Racine

Vosne Romanée 2013Dégustation du 4 mars 2017

Bouteille ouverte à 7h ; sans carafage. Vin bu à 21h30 sur une viande grillée

Nez très ouvert avec des notes de fruits noirs ; petites pointes végétales due à la vendange entière (durant les vinifications)

Bouche suave dans la parfaite lignée du nez. Belle densité mais aucune lourdeur.

Très frais et final avec une longueur moyenne mais une jolie complexité.

Vin qui du sérieux sans être austère et un côté appétant : on a du plaisir.

Vin (équivalent d’un verre) terminé le lendemain à 13h. quasiment aucun changement pour ce vin par rapport à la veille.

Condition du moment : Lune montante croissante / Racine

 

Savigny Les Beaune 1er Cru « Les Gravains » 2006Dégustation du 8 janvier 2017

Ouvert à 6h00 bu à 15h.

Nez sur des notes tertiaire au départ mais qui rajeuni après une petite aération dans la verre. Beaucoup de finesse.

La bouche est plus ‘jeune’ que le nez, le fruit rouge ressort avec quelques notes de sous bois, les tanins sont souples, c’est très équilibré, des notes d’épices ressortent en final.

On n’est pas déçu. Vin à boire.

Condition du moment :  Fruit/Racine Lune Montante Croissante

Nuits Saint Georges 1er Cru « Les Boudots » 1992Dégustation du 8 janvier 2017

Ouvert à 16h50 bu à 17h. Vin à 11°C

Le Nez développe des notes essentiellement de sous bois, la robe est cuivrée.

La bouche est bien plus fraiche, le vin est consistant, une certaine complexité habite encore ce vin. La finale est ronde mais avec du caractère.

C’était notre dernière bouteille dans cette appellation et ce millésime.

Ce vin est à boire, ne pas hésiter à ouvrir 4h avant sans carafage.

Condition du moment : Fruit/Racine Lune Montante Croissante.

Chambolle Musigny 1er Cru « les Charmes » 2007Dégustation du 8 janvier 2017

  • Ouvert à 6h00 bu à 16h.
  • Nez riche, légèrement ‘massif’ très aromatique, fruits noirs, quasi pas de notes tertiaire.
  • 1ère bouche ronde, milieu de bouche plein, dense manque peut être un peu de complexité, encore sur une certaine réserve. C’est un Chambolle assez masculin mais ‘très gentleman’.
  • Final de longueur moyenne. Joli 2007 pouvant encore attendre.
  • Conditions du moment : Fruit/Racine Lune Montante Croissante

Nuits St Georges 1er cru « Les Boudots » 2007Dégustation du 11 novembre 2016

Nez opulent, riche, sur des notes d’évolution qui contrastent avec la bouche (plus fraîche, moins lourde).

Toutefois et sans doute lié au jour de dégustation, il manque d’harmonie mais on se fait plaisir.

Conditions du moment : Lune montante, croissante, feuille

Nuits St Georges 1er cru « Les Boudots » 2008Dégustation du 11 novembre 2016

Plénitude sur ce vin.

Très élégant. Se goûte très bien.

Bien fondu, beaucoup de fraicheur.

Légère pointe acidulée.

Conditions du moment : Lune montante, croissante, feuille

Nuits St Georges 1er cru « Les Boudots » 2010Dégustation du 11 novembre 2016

Grand vin, forcément encore jeune mais on se régale déjà.

Vin très prometteur.

Fruit, tension, énergie, volume

Conditions du moment : Lune montante, croissante, feuille

Echezeaux Grand Cru 2005Dégustation du 30 octobre 2016

Vin ouvert à 8h le matin pour 12h.

Encore une pointe d’austérité. Fruit introverti.

Fin de bouche cadenassée.

Bien mais on attend plus. Il faut donc attendre encore avant de le consommer.

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, racine

Vosne Romanée 1er cru « Les Brûlées » 2009Dégustation du 30 octobre 2016

Vin ouvert à 8h le matin pour 12h.

Superbe 2009.

Densité, amplitude, suavité, rondeur.

Fruit mûr. Belle énergie.

Plat servi : Jambalaya aux crevettes et au chorizo

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, racine

Bourgogne Passetoutgrain 2010Dégustation du 30 octobre 2016

Vin ouvert à 8h le matin pour 12h.

Belle fraicheur aromatique. Très peu d’évolution.

Une certaine amplitude et un beau fruit en bouche, assez gourmand.

Petite aspérité en fin de bouche mais passe très bien sur le plat qui accompagne.

Plat servi : salade de lentille, copeaux Serrano avec petites feuilles d’épinard. Sauce moutarde ancienne, huile d’olive échalote.

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, racine

Savigny les Beaune 1er cru « Les Gravains » 2006Dégustation du 30 octobre 2016

Vin ouvert à 8h le matin pour 12h.

Relativement fermé au service. Note d’évolution tertiaire présente avec du fruit.

Souple en bouche, rond. Joli final.

Notes tertiaires confirmées en bouche.

Vin qui tend plutôt à être consommé.

Plat servi : salade de lentille, copeaux Serrano avec petites feuilles d’épinard. Sauce moutarde ancienne, huile d’olive échalote.

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, racine

Nuits St Georges 1er cru « Les Boudots » 2009Dégustation du 19 avril 2016

La première bouche est soyeuse et pleine.

Vin riche, sans lourdeur et final avec belle tension pour un millésime 2009

On peut sans problème consommer ce vin mais le plaisir sera plus grand si on met les bouteilles en attente.

 

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, racine

Hautes Côtes de Beaune 2013 – Demi-bouteille (37.5cl)Dégustation du 16 avril 2016

 

Agréable surprise ! Beau fruit, jolie netteté

Assez profond pour un Haute Côte. Vin avec de la matière.

On ne s’imagine pas que cette parcelle fût grelée à +80%

On peut commencer à boire

Bien penser à ouvrir et prépare le vin

 

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, Fruit

Chambolle Musigny 1er cru « Les Charmes » 2011Dégustation du 3 avril 2016

Vin ouvert 10h avant dégustation

Belle densité au nez. Belle 1ère bouche.

Très beau nez qui laissait supposer une fin de bouche plus aimable.

Suave et dense pour un 2011 avec un final plus strict.

Dégusté à nouveau le lendemain midi : beaucoup plus aimable.

 

Conditions du moment : Lune montante, décroissante, Racine

Nuits St Georges 1er cru « Les Boudots » 2008Dégustation du 3 avril 2016

Vin ouvert 10h avant dégustation

Un toucher de bouche velours avec beaucoup de fraîcheur.

Légèrement introverti avec trame tanique qui, se jour là, se goute plus du côté Nuits St Georges que du coté Vosne Romanée

Sans souci ce vin peut etre bu mais il est également tout à fait possible d’attendre

Conditions du moment : Lune montante, décroissante, Racine

Echezeaux 1996Dégustation du 3 avril 2016

Ouvert 10 h avant dégustation.

Nez velouté où arôme tertiaire et notes de fruits rouge se melent

Belle rondeur en 1er bouche. Vin plein

Un peu timide au niveau complexité

Final très suave.

Un beau vin qui révèle la qualité des 1996. Qualité dont on doutait il y a quelques temps

Conditions du moment : Lune montante, décroissante, Racine

Vosne Romanée 1er cru « Les Suchots » 2010Dégustation du 3 avril 2016

Bouteille ouverte 10 h avant dégustation

Superbe nez, superbe première bouche, superbe final

Superbe millésime 2010

Beaucoup de plaisir à partager ce vin mais aucun doute sur le fait que ce vin puisse vieillir et se garder.

Conditions du moment : Lune montante, décroissante, Racine

Vosne Romanée 1er cru « Les Suchots » 2008Dégustation du 24 mars 2016

Bouteille consommée en extérieur et sans ouverture anticipée

Robe rubis légèrement évoluée.

Au départ, on constate un nez fermé qui laisse entrevoir une évolution du vin.

Après quelques minutes d’aération on retrouve plus de fraicheur, un fruit rouge mûr.

Les notes de fruits se mélangent avec quelques notes de sous-bois.

Coté très sapide du vin. Très « Suchots » coté consensuel avec beaucoup de précision.

 

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, Racine 

Echezeaux 2000 – Magnum (1.5L)Dégustation du 23 mars 2016

Ouvert 1h avant diner à l’occassion des Grands Jours de Bourgogne chez Decelle Villa

Excellente conservation, belle concentration.

Arôme de sous bois qui ne masque pas la complexité du vin

Belle longueur, belle fraîcheur

Très beau millésime 2000

Conditions du moment : Pleine lune, Racine

Bourgogne Passetoutgrain 2010Dégustation du 27 février 2016

Une pointe d’austérité à l’ouverture mais le vin s’ouvre progressivement.

Très jolie matière pour un Bourgogne Passetoutgrain. De la fraîcheur, complexité.

Regoûté 2 jours + tard : un peu moins complexe mais pas d’oxydation à noter.

Ne pas hésiter à ouvrir à l’avance comme un grand vin et qui peut attendre.

Conditions du moment : Lune déscendante, Racine, Apogée

Vosne Romanée 1er cru « Les Suchots » 2005Dégustation du 23 février 2016

Bouteille ouverte 2 h avant d’être consommée.

Très velours pour un 2005 mais cela est dû au terroir.

Belle complexité, très belle fraîcheur.

Ce vin n’est pas un archétique dans le millésime 2005, il est massif, mystérieux.

Conditions du moment : Lune descendante, décroissante, Fruit

Vosne Romanée 1er cru « Les Suchots » 1999Dégustation du 16 février 2016

Encore beaucoup de fraîcheur, de la sucrosité. 

pas vraiment d’une grande complexité mais du plaisir.

Ce vin peut être consommé mais il peut tout autant être conservé.

Conditions du moment : Lune Montante, Croissante, Racine. Ouverte en montagne (l’altitude peut interagir).

Echezeaux 1997Dégustation du 16 février 2016

Bouteille ouverte 30 min avant consommation.

Vin globalement bien goûté hormis une légère pointe liégeuse. Il  y demeure une certaine complexité.

Au final, ce vin est plutôt à consommer

Conditions du moment : Lune Montante, Croissante, Racine. Ouverte en montagne (l’altitude peut interagir)

Vosne Romanée 1er cru « Les Brûlées » 2009 – Magnum (1.5L)Dégustation du 22 janvier 2016

Magnum ouvert et servi de suite (16°C) au cours du repas du village à l’occasion de la St Vincent.

Très beau magnum avec une belle fraîcheur pour un millésime 2009 (le terroir y contribue).

Belle complexité, beau fruit noir sans aucune surmaturité.

 

Conditions du moment : Lune Décroissante, Descendante, Fleur

Vosne Romanée 2011- Magnum (1.5L)Dégustation du 22 janvier 2016

Magnum ouvert et servi sans attendre (16°C) au cours du repas du village à l’occasion de la St Vincent.

Vin très bien goûté. De la suavité, délicat. Une belle fraîcheur aromatique et de la matière.

Pas de touche végétale comme cela peut être parfois ressenti sur ce vin.

Ce vin est promis à un bel avenir.

 

Conditions du moment : Lune Décroissante, Descendante, Fleur

Nuits Saint Georges Les Boudots 1996Dégustation du 11 janvier 2016

Bouteille ouverte et servie (13°C)

Robe soutenue légèrement tuilée. Nez ‘patissier’, frais notes de fruits rouges, très peu évolué. La bouche est tout aussi fraiche. Beaucoup de sucrosité. Final un peu court, manque un peu de complexité. Beau vin, beaucoup de plaisir.

Conditions du moment : Lune Montante Croissante, Racine

Bourgogne Passetoutgrain 2010Dégustation du 11 janvier 2016

Bouteille ouverte et servie (13°C)

Robe fraiche. Le nez est légèrement réducteur mais s’ouvre après quelques minutes. Nez frais riche.
En bouche droiture et précision notes épicées du fruit. Final un peu court. Un vin qui vieillit bien.

Ne pas hésiter à servir autour de 18°C avec une ouverture préalable de quelques heures.

 

Conditions du moment : Lune Montante Croissante, Racine

Chambolle Musigny les Charmes 1er Cru 2007Dégustation du 9 janvier 2016

Bouteille ouverte 6 heures avant dégustation (18°C)

Jolie robe légèrement tuilée. Nez profond, fruits noirs, notes de sous bois. Bouche ample et ronde, tout en délicatesse. Final un peu court, manque un peu de complexité.

Conditions du moment : Lune Montante Croissante, Fruit

Vosne Romanée Les Suchots 1er Cru 2010Dégustation du 31 décembre 2015

Vin ouvert 10h avant dégustation.

Robe rubis. Dès l’ouverture nez ouvert, droit, complexe. Première bouche emprunte de rondeur et d’élégance, la complexité est là, la fraicheur aussi. D’un point de vue aromatique le vin nous parle déjà cependant le final est un peu serré et le grain de tanin est légèrement rugueux. Manque de suavité pour l’instant. (Les avis sont cependant partagés)

Vin regôuté le lendemain vers 13h (il reste 20% de la bouteille).

Le nez est ouvert, ample aucune trace d’oxydation, toute la générosité du Suchots est là. En bouche la fraîcheur est intact, complexité, tension et le final est plus harmonieux que la veille tout en étant encore légèrement marqué par ce grain de tanin. On peut conserver ce vin sans aucun souci.

 

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, Racine , Nœud Lunaire

Nuits Saint Georges Les Boudots 1er Cru 2010Dégustation du 31 décembre 2015

Vin ouvert et dégusté à la sortie de la cave (14°C).

Robe rubis foncé, brillante. Vin ouvert au dernier moment,  nez fermé au départ mais qui ne tarde pas à livrer des arômes denses et complexes.
La bouche est opulente mais le final reste un peu serré et les tanins « marquent » un peu.

Vin regôuté le lendemain vers 13h (il reste 20% de la bouteille).

Le vin est épanoui, aucune trace de fatigue. A travers ce vin on ressent tout le potentiel de ce très beau millésime 2010

 

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, Racine , Nœud Lunaire

Vosne Romanée Les Suchots 1er Cru 2011Dégustation du 26 décembre 2015

Vin ouvert 5h avant dégustation.

Jolie robe foncée, brillante. Nez complexe, légère pointe végétal. Au cours des premiers instants cette note végétale persiste en bouche pour finalement s’atténué et disparaître au fil du temps. Beaucoup de suavité dans ce vin cependant on sent une certaine retenue. Une ouverture préalable plus longue (10 à 12heures) n’aurait pas nuit.

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, Fleur

Echezeaux 2007Dégustation du 26 décembre 2015

Vin ouvert 5h avant dégustation.

Millésime solaire. Belle robe sombre. Nez riche pointe réduction, légèrement animal. La bouche est pleine, souple, jolie longueur, pointe animal qui se dissipe avec le temps. Gagne en pureté au fil des minutes. Il faut prendre le temps pour apprécier tout le potentiel de ce vin.

 

Conditions du moment : Lune descendante, croissante, Fleur

Echezeaux 2009Dégustation du 24 décembre 2015

Vin ouvert 5h avant dégustation.

Belle robe sombre. Nez puissant et riche, capiteux. La bouche est cohérente avec le nez. Le vin n’est pas forcément très ouvert. La puissance domine au détriment de la complexité, les tanins sont soyeux. Ce vin solaire a encore un bel avenir devant lui.

Conditions du moment : Lune montante, croissante, Racine

voir la suite